26/03/2007

Endettement: 158.000 Wallons concernés (24/03/2007)

16.000 dossiers ont été pris en charge par les services de médiation de dettesNAMUR Depuis le 1er janvier 2000, l'Observatoire de crédit et de l'endettement est chargé de collecter des données statistiques, d'étudier l'évolution de la législation, le public, les pratiques relatives au crédit et les problématiques qui y sont liées.Son expertise est, depuis longtemps, reconnue. "Actuellement, 158.000 Wallons sont en difficultés de paiement. 2 % de la population wallonne est surendettée. 16.000 dossiers ont été pris en charge par les services de médiation de dettes agréés en Région wallonne en 2005. Pour un peu plus de 43 % des dossiers traités, c'est un accident de parcours qui est à l'origine du surendettement : divorce, perte d'emploi, décès,... Le surendettement va souvent de pair avec d'autres problèmes sociaux", explique la ministre de la Santé en Région wallonne, Christiane Vienne.Les groupes d'appui, créés par le nouveau décret, devront poursuivre une approche du surendettement par une dynamique collective et le développement d'actions centrées sur une meilleure gestion du budget des ménages et sur la prévention à la rechute dans la spirale de l'endettement. "On se donne les moyens : 3.412.000 € consacrés à la lutte contre le surendettement en 2007 (+ 777.000 € par rapport à 2006). La création des groupes d'appui sera financée : 1.500 € par groupe créé et organisant un minimum de 10 animations dans l'année civile. Il y aura une augmentation des frais de fonctionnement de l'Observatoire, portés à 100.000 € (78.000 € en 2006)."L'Observatoire du crédit et de l'endettement mettra sur pied un programme de formation destiné aux médiateurs de dettes.Les travailleurs sociaux affectés à cette mission devront suivre une formation spécialisée d'au moins 30 heures.

14:17 Écrit par Lal dans pauvreté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.