29/01/2007

Qui sais ce qu'ils vivent...

« On a réservé une tente pour Sarkozy et Chirac, mais on ne sait pas s'ils vont venir. » Hamou, 38 ans, est dans la rue depuis un an. Généralement, il dort dans un passage, près de la Bourse à Paris, avec une trentaine d'autres SDF. Mais depuis samedi, il a rejoint la cohorte de sans-abri qui campent dans la capitale sur les bords du canal Saint-Martin. Ce week-end, l'association Les enfants de Don Quichotte a installé des tentes pour les SDF, invitant surtout tous les Parisiens qui ont un toit à venir passer une nuit avec et comme eux, histoire de se mettre pendant quelques heures dans la peau d'un sans-logis. Un appel qui semble avoir été entendu, l'enfilade de tentes ne cessant de s'allonger, jusqu'à dépasser la centaine hier.Parmi les SDF présents, rares sont ceux qui croient dans les promesses des politiques, à commencer par celle lancée lundi par Nicolas Sarkozy. « Les politiques n'ont aucune idée de ce que l'on vit, ils ne nous connaissent pas, sauf quand ils nous voient à la télé », estime Jay, qui vit avec huit autres SDF sous une passerelle. Hamou compte bien voter en 2007. Ce cuisinier au chômage a perdu son logement il y a un an, faute de pouvoir payer le loyer. En avril, il soutiendra le candidat qui défendra des « maisons d'accueil ouvertes toute l'année et tous les jours » pour les sans-abri. Hier, Dominique de Villepin a déclaré que les tentes de rue ne sont pas la « meilleure solution », invitant plutôt les SDF à se tourner vers les hébergements d'urgence. Mais même si « la rue, c'est pas fréquentable », Hamou préfère sa tente à une place en foyer d'accueil. « Y'a jamais assez de lits, et la nuit, c'est violent, y'a des bagarres, on peut se faire voler nos affaires, et le matin, on est foutu dehors », résume-t-il.Beaucoup le long du canal partagent son avis. « Le foyer, ça peut aider, mais c'est pas une solution », estime Boris, 53 ans, qui passe souvent ses nuits dans un centre du 13e arrondissement. Lui propose d'organiser un « grand téléthon pour les sans-abri » à la télévision : « Et avec tous les dons recueillis, on construit des logements décents. »kingcheetah

15:27 Écrit par Lal dans pauvreté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.