29/01/2007

Myriam : ''toute ma vie partie en fumée à Noël''

BRUXELLES Myriam évite tant qu'elle le peut de passer du temps au centre Ariane. La jeune femme veut en sortir au plus vite. Dès 8 h tous les matins depuis son arrivée dans le centre d'hébergement d'urgence, Myriam entame toute une série de démarches afin de pouvoir être relogée au plus vite dans un logement social. C'est que, depuis le dernier réveillon de Noël, la vie de la jeune femme s'est transformée en cauchemar. "J'étais en train de dormir, dans la nuit du 24 au 25 décembre dernier, lorsque mon petit chien s'est mis soudainement à aboyer de plus en plus fort. C'est ce qui m'a réveillée et m'a sauvée ! L'appartement était en feu, j'ai pu fuir juste à temps", s'exclame Myriam."Tout est parti en fumée et le plus grave dans ce drame, c'est que ma vie aussi a basculé ! Je n'avais pas d'assurance incendie ! J'ai tout perdu, tous mes meubles, mes vêtements, mes photos, mes souvenirs, il ne me reste plus rien", poursuit Myriam, les larmes aux yeux. Bénéficiant de revenus du CPAS, la jeune femme espère accéder au plus vite à un logement social. "Je ne suis pas à l'aise dans ce centre, je veux le quitter au plus vite, reconstruire une vie, oublier cette nuit affreuse où tout m'a été retiré à cause de petites lampes de décoration qui étaient restées allumées", conclut Myriam.kaellanwing

12:18 Écrit par Lal dans pauvreté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.