29/01/2007

Les ravages de la corruption: les logements sociaux

Fance comme belgique ne sont pas a l'abri de la corruption, la carolo en est la preuve!A une plus petite échelle, l'attribution de logements sociaux, elle aussi, facilite l'arnaque. Les demandes, de plus en plus pressantes et nombreuses dans ce domaine, conduisent certains petits «décideurs» à franchir la ligne jaune. Ainsi, deux jeunes femmes, Nadège K. et Karine O., qui travaillaient au bureau d'intervention pour le logement à la mairie du XIIIe arrondissement de Paris, n'ont pas hésité à réclamer aux demandeurs - et parfois par téléphone - 3 000 euros pour accélérer l'attribution d'un HLM! Les employées ont expliqué qu'elles regrettaient leurs actes, mais que «le climat, qui régnait au sein de certains services d'attribution de logements, était propice à ce genre de dérive»... Révoquées de l'administration, elles ont écopé de six mois de prison avec sursis.20070113.FIG000000670_22368_3

13:22 Écrit par Lal dans pauvreté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.