29/01/2007

Grands vices, petits services: belges et francais, tous les memes!

Les Français dénoncent la corruption des élites, mais tolèrent le favoritisme, surtout s'ils peuvent en profiter... C'est la conclusion instructive d'une enquête inédite du Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences po) auprès d'un échantillon représentatif de 2 000 personnes (1), présentée les 19 et 20 octobre, lors d'un colloque à Paris. L'originalité de ce travail est de mettre en relation le système de valeurs des personnes interrogées avec leurs opinions sur la corruption et les atteintes à la probité publique.On le sait, le degré de confiance envers le personnel et les institutions politiques est faible: 60% des enquêtés estiment que les élus et les dirigeants politiques sont plutôt corrompus. Un tiers considèrent que le niveau de corruption est plus élevé qu'avant. 77,9% pensent qu'il y a «beaucoup ou assez» de corruption dans le gouvernement, 69,1% à la présidence de la République et 68% chez les députés. Mais l'enquête s'efforce de dépasser ces constats alarmistes. En réalité, la réprobation est plus ou moins forte, selon les cas.Ainsi, les actes de corruption caractérisés sont condamnés à 80%, voire à 90%: un ministre qui fait payer des frais de campagne par une entreprise, un fonctionnaire qui réclame un cadeau ou de l'argent pour son service, un policier qui exige une contrepartie pour faire sauter une contravention... D'une manière générale, les actes des élus et des fonctionnaires sont jugés plus sévèrement que ceux des citoyens ordinaires.Ce qui explique, sans doute, pourquoi les «petits arrangements» personnels sont plutôt tolérés: demander une lettre à un élu pour obtenir une place à la crèche est estimé «peu ou pas grave» par 72,3% des enquêtés. «Pour beaucoup de personnes, ce type d'intervention entre dans les compétences de l'élu», analyse Pierre Lascoumes, directeur de l'étude. Et plus de 1 personne sur 2 ne voit rien de mal à accepter, dans le cadre de son travail, une croisière payée par un client…/////////////////////////////////////Quoi de plus normal en effet, ce qui est assez triste je trouve, une telle mentalité est a vomir!Et le pire: ce sont les meme par la suite qui apres accusent les chomeurs de parasitents, mais des deux, qui fait le plus de tort?Celui qui profitent de tout ou celui qui sais que du jour au lendemain, n'aura plus rien pour vivre?were2

13:32 Écrit par Lal dans pauvreté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.